Accueil Nîmes Mas de Mingue | Tous les villages | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


06/12/2017

Curbessac. Association des commerçants et l'équipe de la maison paroissiale rassemblent.

marché 1.png

Le vent glacial n’a pas découragé les habitants de Courbessac et d’ailleurs, pour se rendre à l’école et à l’église le samedi 2 décembre.

P1100152.JPG

 

Il faut dire que l’association des commerçants du quartier on su mobiliser les amateurs pour exposer leurs créations sur dix-huit stands. Avant l’apéritif Richard Tibérino, a exprimé l’opinion partagée par les visiteurs: « Peu de commerçants dans ce quartier mais quel dynamisme, pas de produits importés, des réalisations de qualité. » Les enfants pouvaient écrire au père Noël en postant la lettre au siège de l’association avant le 20 décembre et ont reçu leur photo en cadeau. Les adultes apprenaient l’existence prochaine d’un comité « Culture-Fête-Courbessac. ».

Beaucoup s'y sont inscrits en notant leurs compétences. Séverine Lely est à l’origine de cette initiative et estime que: « C’est un quartier très actif, il ne manquait qu’un comité des fêtes, le dernier s’est arrêté en 98. » Sur les conseils d’Emilie Serafino, membre de l’association des commerçants, les visiteurs se sont dirigés à l’église où les attendaient des créations réalisées par le comité paroissial et amis.

Jean-Claude Helly, l’homme fort disponible pour toutes les activités de service a exprimé sa satisfaction d’une telle action fédératrice et qui permettra de financer les activités de fonctionnement et de soutien aux personnes: « Je ne sais pas tricoter, mais on me considère comme un bon secours pour tout ce qui est matériel, organisation, charroi, alors je peux dire que cette journée est une réussite pour tous les habitants. »

Cor.0781331581

P1100162.JPG

Création Comité culture fête à Courbssac

fullsizeoutput_14a9.jpeg

Association des commerçants

P1100176.JPG

P1100174.JPG

L'equipe de la maison paroissiale

Un vent glacial. On se réfugie dans l'église

 

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.