Accueil Nîmes Mas de Mingue | Tous les villages | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


02/07/2018

Chemin bas et Clos d'Orville. Eglise. Juin 2018

eglise 1.png

P1110247.JPG

P1110248.JPG

photos divulguées avec autorisation.

eglise 2.png

eglise 3.png

 

eglise 4.png

Commentaires supplémentaires.

Sauver l’église du « Suffrage et St Dominique » entre les deux quartiers, Clos d’Orville et Chemin bas d’Avignon, une décision difficile au regard des sommes engagées selon Jean-Claude Rodriguez, vicaire général.

Il a présenté le bilan financier avec les subventions et les raisons d’un tel choix, devant le représentant du préfet, la représentante de la région, le président de l’Agglo, le maire, les élus, des responsables du renouvellement urbain, la fondation du Crédit Agricole, des associations et a fait appel aux dons:

           « C’est une question de sens: celui de l’histoire, à travers les symboles qu’offre le génie de l’architecte intégrés dans une construction moderne, adaptée à son époque. La rénovation entraine une autre adaptation sous le signe de l’ouverture jusqu’au département. Sans perdre sa fonction cultuelle, cette oeuvre d’art peut devenir une espace de paix pour tous. Elle jouera son rôle social en complémentarité avec les divers acteurs de quartier par l’intermédiaire de l’association le Rocher Oasis, présente 24h sur 24 »

Durant un discours très argumenté, sur l’importance de l’art comme soutien de la spiritualité, l’évêque a rappelé les fondements évangéliques parfaitement compatibles à la recherche de dialogue, au soutien de toute action qui fait grandir en humanité. En réponse, les personnalités, ont très largement approuvé la fonction sociale.

Christian Bastid, vice président du conseil départemental a complété par une nuance concernant l’absence d’une partie de la population mais accompagnée d’une note positive:

          « Je suis témoin de manifestations à l’encontre d’incivilités, par des membres de la communauté musulmane qui souhaitent le respect de ce lieu. Vous avez bien fait de sauver cette embarcation. »

La présentation au centre André Malraux, le Messie de Haendel applaudi par 700 personnes, le sérieux des discours, la messe de clôture avec 800 personnes, ont permis une ambiance de rencontre et de convivialité dans une grande diversité d’opinions ou d’appartenances tant politiques que religieuses.

En guise de conclusion, Betty Delichère, une des responsables, a exprimé sa satisfaction en précisant: « jusqu’à la société de sécurité Dahmani pour ses interventions discrètes et très adaptées »

cor.0781331581

P1110569.JPG

P1110625.JPG

Qu'est-ce qu'il peut raconter ? Elles rient de bon coeur.

Commentaires

Tout mes encouragements à cette association qui redonne vie à une si belle Église

Écrit par : Maclo | 02/07/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.