Accueil Nîmes Mas de Mingue | Tous les villages | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


13/12/2011

Le soleil est porté disparu au Mas-de-Mingue

 

IMG_5286.JPG

Dans le cadre international de la fête du cinéma d'animation, la bibliothèque organise pendant les vacances de Toussaint, depuis plusieurs années, des ateliers pour enfants. Après six jours de travail, le vendredi après-midi est le temps du bilan. Il en ressort un travail d'équipe, de patience, dans une ambiance joyeuse, de respect des personnes et du matériel. On ne s'y trompe pas en voyant les expressions et attitudes des enfants. Beaucoup d'efforts pour créer un petit film d'animation :  « Pourtant on n'a pas de difficulté à réveiller les enfants le matin, contrairement au reste de l'année, ils sont prêts en quelques minutes ! » exprime une mère approuvée par d'autres, rencontrées dans le hall du centre Jean-Paulhan. 

Plaisir de créer, d'imaginer un scénario et des décors, de faire le montage, mais aussi prise de conscience des réalités. Que d'obstacles, que de patience pour arriver à un résultat satisfaisant. Myriam, douze ans : « On s'est régalé, c'est passionnant de découvrir les techniques d'animation ! »; « Mais on peut s'énerver en faisant bouger les personnages image par image » ajoute Ines, neuf ans.

Quant à Yles : « C'est de pouvoir choisir dans les différentes possibilités qui m'a beaucoup plu ! ».

« Le soleil a disparu », avec pour personnage principal un inspecteur qui part à sa recherche, car il s'agit d'un vol, sera le petit film réalisé par les enfants et donné avant Noël, en DVD à chacun d'eux.  Estelle Brun, intervenante de l'association « Anima » (sensibilisation aux nouveaux médias) et Eve Pical (Espace Public Numérique), responsables de ce groupe, programmeront une date au centre culturel où sera exposé le travail des enfants. On peut déjà apprendre à se servir du logiciel gratuit MonkeyJam qui peut être téléchargé légalement sur internet.

28/11/2011

Capouchiné - Défilé de mode au Tremplin

le tremplin,capouchiné

Effervescence au Chemin du Capouchiné. L'association Tremplin, prépare un défilé de mode le 8 décembre à 16H30, accompagné d'un apéritif. La préparation s'effectue au siège, chemin du Capouchiné. Les vêtements, après leur sélection et leur réhabilitation habituelle, seront choisis avec soin, et mis en valeur par le personnel du chantier d'insertion, sous la direction de Madame Calland Hélène et son équipe.

Cette équipe est composée de deux encadrants techniques et un conseiller en insertion professionnelle. Financées par l'Etat et le conseil général, 16 personnes sont employées en insertion professionnelle. Parmi les 16 personnes, 10 vont défiler. Elles présenteront de beaux vêtements." Mais, il ne s'agit pas que d'une mise en valeur d'objets, il s'agit aussi et surtout de créer une occasion pour certaines de se servir de cet évènement afin de se redonner confiance et, effectuer un entrainement pour savoir se présenter dans la recherche d'un emploi. Le Tremplin, comme son nom l'indique, n'est qu'une étape en direction de l'insertion.Travailler à cultiver l'estime de soi, peut être un cheminement difficile. Cette étape devient essentielle", précise Madame Calland.

"L'accueil y est excellent partout, à Capouchiné, à la rue de l'Aqueduc, comme au Chemin bas d'Avignon. Il est favorable aux rencontres amicales. Les petits prix fidélisent le grand-père que je suis. Parmi les grandes variétés de livres et de jouets, j'en trouve toujours qui sont adaptés à l'âge et aux intérêts de mes petits enfants".

Ce client résume bien la démarche commune aux personnes qui fréquentent le Tremplin. Toutefois, on peut observer beaucoup plus de dames que de messieurs qui s'attardent aux rayons vêtements, vaisselle et linges de maison. Une dame, qui a entendu la réflexion, ajoute avec humour en direction du grand-père "on ne sort jamais bredouille, la(ou les) trouvaille dans les mains, et un sentiment de repartir dynamisé par un accueil chaleureux".

Les habitués des points de vente, pourront inviter aussi leurs connaissances à encourager le personnel lors du défilé à la rue de l'Aqueduc. Ce lieu n'est pas le siège de l'association, mais les locaux dont c'est l'inauguration de la fin des travaux, sont plus vastes, en particulier pour l'apéritif où l'on pourra se faire d'autres amis.